« Les réfugiés » sont devenus un thème de prédilection de mon travail de journaliste depuis 2012. Cette année-là, mon installation à Beyrouth coïncide avec celle des premiers réfugiés Syriens arrivés massivement dans le pays. Depuis, je n’ai pas cessé de les suivre, ou bien eux de me suivre puisque… à l’été 2015, lorsque je quitte Beyrouth pour Paris, la « crise des réfugiés » s’installe elle aussi en Europe.

En septembre et octobre 2015, je réalise donc plusieurs reportages sur ce thème, en France et en Allemagne. J’ai déjà posté un lien à ce sujet. Deux autres articles viennent d’être publiés, sur les sites d’Irinnews (nouvelles humanitaires) et de Slate. Que ce soit en Allemagne, où 1 million de réfugiés sont attendus d’ici la fin de l’année, où en France, l’accueil des réfugiés n’est jamais simple.

Non, merci! relate les raisons pour lesquelles les demandeurs d’asile boudent la France. A lire en anglais.

Deux Allemagnes en guerre est mon premier reportage pour le site d’actu Slate. Il mêle enquête de terrain et analyse, dans une ville où l’extrême-droite est fermement ancrée.

Publicités