Pour la première fois,  j’ai pu me promener dans les rues de Jabal Mohsen à Tripoli en toute quiétude. Une promenade agréable, mais surtout l’occasion d’un reportage à la rencontre des acteurs de la paix dans la ville. Depuis le plan sécuritaire mis en place en avril partout au Liban, ils ont l’espoir que Tripoli redevienne une ville attractive au Liban.

Un article à lire en anglais 

Download.aspx

Publicités