Après les attentats meurtriers d’août 2013 et dans un contexte régional sous tension, Beyrouth semble prise en étau et retenir son souffle. La vie nocturne connaît une baisse de la fréquentation. Bars, restaurants, lieux culturels, tous les secteurs se disent affectés… Si aller au cinéma reste un acte rare au Liban, même en temps de temps, qu’en est-il de la fréquentation actuelle des salles? Tour d’horizon de quelques cinémas du pays.

Publicités