Le temps d’un concert au festival de Baalbek, Marcel Khalifé a su faire oublier que la guerre était aux portes de son pays natal. Une rencontre et un concert forts en émotions.

Publicités