le charme insouciant de badawi

des fleurs tropicales, un bateau dans les arbres, des vieilles deux chevaux cabossées, des tourneurs-fraiseurs et des rémouleurs qui vous saluent bien bas du fond de leurs échoppes, les rues alentoures de la rue badawi, à beyrouth, n’ont pas de nom, mais elles ont une âme.

Publicités