Depuis mon installation au Liban, j’ai passé du temps dans différents camps, campements ou habitations de réfugiés, palestiniens ou syriens, à être impressionnée chaque fois par ce sourire qui ne les quitte jamais, malgré les épreuves.

J’ai eu la chance de passer le Nouvel An avec l’une de ces nombreuses familles syriennes, qui nous a ouvert la porte de sa maison, de son histoire, et de son espoir inchangé de retourner bientôt en Syrie.

Voilà en vidéo le récit de ce réveillon
Bonne année à tous.

Publicités