Quelques nouvelles après l’arrivée de l’hiver beyrouthin. J’ai replongé dans les affres du délicieux septième art, cette fois pour un magazine européen. Après le cinéma scandinave, le cinéma allemand, me voilà plongée dans le cinéma libanais. Pour les curieux, le lien du premier article que j’ai rédigé, sur une web-série libanaise qui tourne en dérision la censure.

Pour ceux qui voudraient avoir un aperçu de ce qui est censuré au Liban, découvrez le musée virtuel de la censure

Pour le reste, beaucoup de projets surtout vidéos en préparation, à découvrir ici bientôt!

Publicités